Régimes en séries.

 Si vous souhaitez perdre du poids, vous vous êtes forcément déjà demandé quel régime suivre. Et la question est vaste… Entre les marques qui vous proposent monts et merveilles et parlent de pertes de poids pouvant aller jusqu’à 30kg en un mois, et les médias qui alertent sur leurs éventuels effets délétères, il y a de quoi s’y perdre.

En voici quelques-uns que je vous présente dans les grandes lignes :

  • le régime hypocalorique : repose sur un principe basique de restriction alimentaire visant à entrainer une perte de poids. En gros, le corps au repos a besoin d’une certaine quantité d’énergie pour fonctionner. Oui oui, quand vous faites la larve sur le canapé devant votre série préférée, vous consommez des calories. Pourquoi ? Pour permettre à votre cerveau, votre cœur, vos poumons et bref… l’ensemble de vos cellules de fonctionner. Le métabolisme de base va correspondre à votre besoin en calories par jour pour permettre à vos cellules de réaliser ses fonctions correctement. Il va ensuite être modifié en fonction de vos activités… Le régime hypocalorique va consister à consommer moins que ce dont le corps a besoin pour forcer celui-ci à aller puiser dans ses réserves.
  • le régime hyper-protéiné : cette fois, on ne réduit pas son apport de nourriture, on le modifie. Il s’agit d’augmenter les apports de protéines (œufs, poulet…) pour fournir un effet de satiété mais de réduire le reste. Il existe plusieurs variantes, le plus célèbre demeurant le régime Dukan. Néanmoins, considérant le fait que le corps ne peut assimiler qu’une quantité donnée de protéines et que l’excès peut se retrouver stocké dans les reins, entraînant des répercussions néfastes à long terme, je demeure méfiante face à ce type de régime. Je ne serais pas complètement catégorique, mais je conseille vivement une vigilance accrue et un accompagnement par un professionnel de la nutrition pour faire face à ce type de régime.
  • la chrono-nutrition : pas de restriction abusive, par contre on contrôle ce que l’on mange et surtout l’heure à laquelle on le mange. Des aliments gras le matin, une collation sucrée pour le goûter… Préparez-vous à manger avec votre montre. C’est une image bien sur, n’essayez pas ce serait vraiment bizarre… Amusant peut-être mais bizarre !
  • l’alimentation en fonction du groupe sanguin : oui oui vous avez bien lu. A, B, AB ou O : ils considèrent que les groupes sanguins étant apparus dans des périodes différentes du développement de l’espèce humaine, les individus doivent consommer les produits qui étaient disponibles à ces périodes-là. De mémoire, je me suis arrêtée quand j’ai lu que les personnes du groupe A faisaient partie des « agriculteurs » et ne devaient donc consommer que des légumes… Personnellement, et malgré tout le respect que j’ai pour les personnes qui ne consomment pas de viande, je ne m’en suis pas sentie capable. Ce type de régime aurait malgré tout des effets allant au-delà de la perte de poids puisqu’il agirait sur l’état de santé globale des personnes (moins de maladies…).
  • la mono-diète : ne consommer qu’un type d’aliment durant une certaine période, pas trop longue de préférence. Souvent des pommes. La perte de poids est évidente au vue de la restriction, mais il s’agit surtout ici de purger le corps. Selon moi ce type d’alimentation ne peut pas être considéré comme un régime à proprement parler. Beaucoup trop contraignant et carencé pour être maintenu. Du coup, potentiellement intéressant si vous voulez purifier votre organisme sur une semaine max, que vous avez une volonté de fer, et surtout que votre mode de vie le permet (pas de problèmes de santé, ni grossesse, ni activité physique trop intense).
  • Le repas unique : ici il s’agit de se limiter à un repas par jour. Un repas copieux, certes, mais c’est tout.

Je ne suis personnellement pas partisane des régimes restrictifs. Je suis plutôt du genre hobbit, avec des mini collations toutes les deux heures. Je sais, c’est mal, il ne faut pas grignoter, mais mon organisme est formaté de la sorte. Du coup, les périodes où j’ai pu essayer de me restreindre sont toujours apparues pour moi comme des défis insurmontables, suivies presque immédiatement par des phases de fringales du genre grand n’importe quoi, sus au frigo !

Petit à petit, je cherche mon équilibre alimentaire. Plus que de limiter mes collations, je cherche à les améliorer. Je renonce aux sucres sur-transformés, qui sont très mauvais pour ma ligne et ma santé, et j’essaie de passer petit à petit à des fruits, des amandes… En vérité, pour moi, et je ne dis pas que j’ai la réponse absolue, mais il ne s’agit pas tant de se priver que de modifier nos habitudes de consommation. Manger mieux, manger équilibré, mais ne pas nécessairement manger moins.

Maintenant, il appartient à chacun d’entre vous de faire le tour de ce qui existe. Seul ou accompagné, mais toujours de façon réfléchie, parce qu’on ne plaisante pas avec sa santé ! Tous les types de régime ne vous conviendront pas, n’hésitez pas à demander plusieurs avis. Et soyez toujours vigilants à ce que vous dit votre corps. Une très bonne amie à moi avait commencé un régime avec une diététicienne. Après qu’elle a fait plusieurs malaises à la sortie de cours de fitness, je lui ai demandé ce qu’elle consommait… Et je l’ai immédiatement renvoyée vers sa diététicienne pour que le régime soit modifié : celui-ci ne prenait pas en compte sa pratique sportive qui était tout de même assez importante. Vouloir perdre du poids peut-être une bonne chose, mettre sa santé en péril, en revanche, ne l’est absolument pas.

N’oubliez pas, vous êtes au centre de tout… Alors à vous de choisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.